La Sérénissime Venise
Forum des joueurs du jeu éponyme
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 S’enregistrerS’enregistrer    ConnexionConnexion 

Une soirée entre amis.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
   La Sérénissime Venise Index du Forum  .::. Les factions  .::. Bellianni  .::. Public
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Sujet précédent .::. Sujet suivant  
Auteur Message
CONTARINI Giovanni


Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2008
Messages: 13

Message Posté le : Mar 11 Mar - 15:45 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Giovanni prend alors la parole, d'un air très sérieux, lui qui jusqu'a présent n'avait de cesse de plaisanter

Je crois qu'il est plus que temps de parler seigneur Belliani ... cela dit une petite coupe de vin ne serait pas de refus ...
_________________
J'en connais qui passent pour des sages uniquement parce qu'ils ne disent rien


Revenir en haut
              

Publicité






Message Posté le : Mar 11 Mar - 15:45 (2008)    Sujet du message : Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
              

Leonardo Belliani


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 36

Message Posté le : Mar 11 Mar - 17:42 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Alors que les serviteurs disparurent pour aller chercher les boissons, Leonardo perdit rapidement son sourire, affichant lui aussi un air grave. Un petit soupir glissa d'entre ses lèvres séchées et d'une voix posée, il répondit:
 
_ Vous avez raison... Bien...
 
Il prend une grande inspiration et continua:
 
_ Nous sommes à la veille d'un grand changement, qu'il soit bon ou mauvais, il aura lieu. Ceci est indéniable. C'est pour cela que je vous ai invité ce soir. Venise est encore bien fragile, elle n'est qu'une poussière dans une Europe constamment en guerre. Et une rafale est si vite arrivée... Le Saint Empire Germanique, Le royaume de Croatie, l'Empire Bulgare et même l'Empire romain d'Orient restent des voisins surpuissants face à notre petite cité.
Je sais que chacun de vous, aime, de tout son cœur Venise et c'est pour cela que vous êtes dans cette salle, ceci aussi est indéniable.
Mais pouvons-nous, avec raison, attendre tranquillement que le vent se lève? Je ne le crois pas. Seuls, nous  sommes comparables à ces milliers de familles qui se prétendent influentes et puissantes mais qui vacillent à la première brise. Pourtant, ensemble, nous pouvons, par la grâce de Dieu, prendre en main notre destinée et faire de notre petite cité une puissance reconnue de tous. Je peux paraître idéaliste et présomptueux, mais tel est mon désir. Si Venise devient la sérénissime, et si nous nous allions sous son étendard, même les rois deviendront nos obligés.
 
Il balaya l'air d'un geste lent et reprit d'une voix sérieuse:
 
_ Ne pensez surtout pas que mon grand âge me fait perdre la notion des réalités. Je sais que cela ne sera guère facile, que d'énormes sacrifices devront être faits pour la grandeur de notre cité. Je vous expose uniquement ma vision et j’attends la votre. Chacun se doit d'exposer sa volonté afin de voir si nos points de vue sont similaires et si tel n’est pas le cas nous devrons trouver un compromis.
 
Il posa son regard sur chacun de ses invités, comme pour les sonder, retombant dans le silence.
C'est alors que les serviteurs revinrent, des coupes et des cruches en main, se tenant à disposition des seigneurs.
 

 


Revenir en haut
              

FALCONETTI Andrea


Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2008
Messages: 10
Localisation: Venise

Message Posté le : Mer 12 Mar - 12:16 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Andrea laisse passer un petit blanc, avant de prendre la parole sans quitter du regard son hôte:

Cher Belliani... Ce que vous dites n'est que pure vérité. Les Empires dont vous parlez sont bel et bien capable d'écraser notre citée comme une petite noix, et l'histoire prouve amplement que la coopération des élites assure la prospérité des citées... De là à faire de Venise une puissance de premier plan, Dieu seul nous le dira, évidemment.

Mais si votre bel éloge de la collaboration m'émeut beaucoup, je tique un peu à l'absence de détails pratiques dans l'achèvement de votre "vision". 
La collaboration doit-elle être l'union artificielle de nos entreprises en une grande corporation ou nul ne se marchera sur les pieds, et ou même les plus incompétents pourront maintenir un semblant de prospérité? Corporation qui pourrait, à tout hasard, être dirigée par son instigateur, c'est à dire vous?
Ou bien peut-être voyez vous cela comme une simple déclaration commune de bienveillance, dont les mots ne dépasseront pas la lagune?
Et cette collaboration devrait-elle s'appliquer à tous les domaines publics voire privés, ou bien se cantonner à la sphère commerciale, ou politique au contraire?

Bref, si j'aurais tendance à être séduit par votre idée, je la trouve encore un peu vague et floue... Peut-être pourriez vous nous en dévoiler un peu plus à ce sujet?
_________________
Pour la famille


Revenir en haut
            MSN   

Leonardo Belliani


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 36

Message Posté le : Mer 12 Mar - 13:00 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Leonardo sourit légèrement aux paroles du potente Falconetti.
 
_ Vous êtes quelqu'un d'intelligent signore Falconetti. Sachez, en premier lieu, que l'absence de détails est voulue. Pourquoi? Pour ne pas influencer votre jugement tout simplement. Je désire entendre votre vision des choses, ce que vous avez fait à merveille. Vous êtes pour l'ouverture d'une relation stable et durable entre nos familles, sous certaines conditions, ce qui est tout à fait louable. En ce qui concerne les détails, je n'ai pas la prétention de me poser en maître de guilde. Vous le méritez autant que moi. Non, ce que j'imagine c'est un consortium, un regroupement d'intérêts sur le plan commercial, politique et privé. Une organisation, pouvant être secrète ou publique, où tous ces membres seront sur un pied d'égalité, tels les préceptes d'Aristote. Ce que je désire c'est ma famille prospère, tout comme vous. Mais ce que je sais par mon expérience, c'est que séparés, nous sommes faibles et impotents. Cette avancée manque encore énormément de détails, mais nous avons toute cette nuit pour les aborder.
 

Il se tourna vers l’assemblée et continua :
 

_ Pour le moment, je pense qu’il est important de savoir qui est pour une union entre nos familles. Et de connaître votre vision sur la situation présente. Ainsi, si nous nous mettons d’accord, nous pourrons nous attarder sur les modalités et les détails.
 

 


Revenir en haut
              

Giacomo Lemoni


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 18

Message Posté le : Mer 12 Mar - 14:27 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Le problème Potente Belliani, c'est que vous placer differents niveau d'intérêts qui ne sont pas forcement conciliables dans cette intéressante idée de Consorsium.

Je vais commencer simplement : Chacun d'entre nous recherche la prospérité pour sa famille, nous en convenons tous, mais il le fait a sa manière selon des intérêts familliaux parfois ancestrals, des intérêts pragmatiques sur l'instant et une prospective d'avenir. C'est a dire que nos intérêts individuels "privé" ne sont pas forcement choses à nous rapprocher Potente.

Mais nos intérêts commerciaux sont souvent similaire, défenses de nos routes commerciales, luttes contre les pirates, accès aux sources d'approvitionnement, developpement de structure favorisant notre commerce, ports, entrepots, forts, comptoirs, etc...le tout pour un accès constant et sûr aux marchandises que nous tirons de certains territoires pour les revendre à d'autres...ce qui là attire au rapprochement

Quant à nos intérêts politiques, dans le sens grec de la vie de la cité, je crois que nous savons tous que la stabilité est la meilleure amie de nos intérêts commerciaux et qu'il est nefaste de laisser la conduite de notre cité aux passions de la populace qui n'a pas la capacité de disernement ni la vision d'une politique éclairée à long terme.

Tout cela pour dire qu'une alliance à travers un consorsium est une idée intéressante du moment qu'elle a pour but d'etablir un cadre favorable aux developpements de nos familles et à la satisfactions de nos intérêts propres.
_________________
Fluctuantibus obstat


Revenir en haut
              

Leonardo Belliani


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 36

Message Posté le : Mer 12 Mar - 15:09 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Le chef de la famille Belliani écouta attentivement la pensée de son homologue sans rien ajouter. Chacun devait exprimer son sentiment, ainsi, il s'interdit de reprendre la parole tant que celle-ci n'aura pas fait le tour de la petite assemblée.

Revenir en haut
              

Giacomo Lemoni


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 18

Message Posté le : Mer 12 Mar - 22:13 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Giacomo guette les reactions des Potente Contrarini, Polo et Vespucci en sirotant un verre de vin
_________________
Fluctuantibus obstat


Dernière édition par Giacomo Lemoni le Jeu 13 Mar - 22:08 (2008); édité 1 fois
Revenir en haut
              

Mercurio VESPUCCI


Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2008
Messages: 10

Message Posté le : Jeu 13 Mar - 18:48 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Mercurio Vespucci s'avance alors, il semble soulagé qu'enfin on entre dans le vif du sujet.

Messeigneurs, tout ceci est bien dit. Notre cité doit prospérer pour se maintenir dans notre Europe en mouvement constant. Nous le souhaitons tous, nous souhaitons tous une cité puissante, une cité prospère et surtout une cité dans laquelle nos familles auront su trouver leur place afin d'assurer leur pérénité.

A mes yeux, la seule alliance qui nous soit vitale est d'ordre commercial. Nous savons tous que la politique est liée au commerce. Que nos affaires commerciales fonctionnent et la politique s'ouvrira à nous, que nos affaires commerciales périclitent et nous serons également bannis du monde politique. Nous devons à mon sens prendre un très grand soin soit à unir nous intérêts commerciaux, soit à les définir clairement  afin de ne pas nous porter préjudice.


Revenir en haut
              

CONTARINI Giovanni


Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2008
Messages: 13

Message Posté le : Ven 14 Mar - 15:41 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Balayant de la main l'air autour de lui et affichant une mine de dégout lorsque le mot "politique" est avancé

La politique ? Je n'y entend rien et c'est mieux ainsi amici ... seul le commerce est utile à Venise, vous l'avez vous même mentionné, nous ne sommes qu'un insecte au milieu de gros prédateurs, transformons Venise par le commerce ne nous melons pas des affaires des grands ...

Bien entendu je suis pour une alliance des familles de Venise, ce serait une bonne chose ... que de se partager le marché ... cela éviterai ... les incidents ...
_________________
J'en connais qui passent pour des sages uniquement parce qu'ils ne disent rien


Revenir en haut
              

Giacomo Lemoni


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 18

Message Posté le : Sam 15 Mar - 09:56 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Giacomo sourit à l'intervention du Potente Contrarini, n'attendant pas la reponse du potente Polo qui a l'air de s'occuper plus des tapisserie et de marqueterie que de la discussion...

Il est sûr qu'actuellement nous sommes sous la suzeraineté, du moins théorique, du Basiléus de Constantinople tant qu'il a des problèmes avec les bulgares aussi il est vrai que notre seul préoccupation est notre commerce et notre politique locale Potente Contarini.

La vie de la cité dirigée vers le commerce implique des choix qui favorise ce commerce au niveau de l'organisation de la cité elle même.

Je ne crois pas que vous puissiez simplement commercer et developper la cité sans vous impliquer dans la politique locale
_________________
Fluctuantibus obstat


Revenir en haut
              

Massimo Polo


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2008
Messages: 8

Message Posté le : Dim 16 Mar - 17:33 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Après avoir longtemps écouté, Massimo prend la parole.

Potente Belliani,

Nous tous ici pensons à la prospérité de nos familles. Peut-il en être autrement ? Chacun de nous sait que le commerce est un monde de prédateurs. Or c'est en meute que les loups chassent le mieux. Cependant, dans toute meute, il y a un chef et il y a des soumis. Que nous proposez vous pour que si nous nous unissons, il n'en soit pas ainsi ?


Revenir en haut
              

Leonardo Belliani


Hors ligne

Inscrit le: 28 Jan 2008
Messages: 36

Message Posté le : Lun 17 Mar - 15:02 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Leonardo regardait avec une attention particulière chacun de ses invités. Il écoutait en silence les différents discours, scrutait les mimiques et analysait les raisonnements exposés. Durant ces quelques minutes, il ne montra aucun sentiment. Puis, quand la plupart se turent, il reprit finalement la parole afin de répondre d’une façon générale.
Ses mains se levèrent lentement comme pour donner un peu plus de crédibilité à son intervention.


_ Mes amis, mes amis. Je conçois parfaitement vos craintes et vos attentes.


Son ton était calme et réconfortant.


_ Je vais approfondir mon point de vue et essayer de vous convaincre du bien fondé de celui-ci.


Il fit une petite pause, jaugeant l’assemblée et reprit d’un ton parfaitement sérieux.


_ Nous sommes tous des hommes de commerce, des hommes éclairés, des hommes de valeurs. Nous avons compris les préceptes antiques : Un empire ne se base que sur deux choses, l’or et la valeur des gens qui le possèdent. Marc Aurel avait déjà compris cela… et en cela nous sommes ses élèves, dans un monde plongé dans les guerres et la misère. Pourquoi commencer par cela ? Simplement parce que tout est dit par ces quelques mots.
Les seigneurs, les princes et les rois ne songent qu’à étendre leur pouvoir dans la violence et les combats. Ils sont belliqueux, mal ordonnés, présomptueux et de plus en plus endettés. Voilà notre chance, potentes. Profiter des faiblesses des puissants pour leur faire plier l’échine.


Il remua la main dans les airs et continua.


_ Bien arrêtons les discours et passons aux actes. Pourquoi s’entendre déjà ? Pour reprendre les mots di signore Polo, un loup est dangereux mais une meute est meurtrière et implacable. Je pense que nous sommes tous d’accord sur ce point.
Pourquoi agir ensemble dans le domaine commercial ? Il est simple de comprendre qu’un empiétement systématique sur nos marchés est aussi pénalisant que ridicule. C’est pourquoi soit nous nous définissons des marchés, soit, ce qui serait le mieux, faire en sorte d’annihiler toute concurrence à notre cité, en jouant sur les prix et les réseaux. Ainsi, peu à peu nous deviendrons la seule cité faisant le lien entre le l’Orient et l’Occident. En ce qui concerne nos propres intérêts, cela nous fera gagner des fortunes colossales, ce qui est, je pense un but pour chacun d’entre nous.
Ensuite pourquoi intervenir dans le domaine politique ? Simplement parce que sans cela, nous ne seront pas assez puissants pour prétendre à un tel dessein. Si le doge décide, de sa propre volonté ou sous le fait de pression, de mettre à mal nos intérêts, nous ne pourrons rien faire, si ce n’est jouer sur la corruption, ce qui à mon sens comporte bien trop de risques. En dominant la place politique, nous assurons nos arrières et nos flancs. Prenons un exemple : une de nos galères est bloquée dans un port pour une raison plus que suspecte. Si nous ne sommes d’aucune influence sur la scène politique, il nous faudra payer de grosses sommes pour accélérer le processus. Alors que si nous faisons partie de l’entourage du doge, il ne sera facile de faire intervenir ce dernier qui dispose d’une force de persuasion bien plus effective que la notre. Ceci n’est qu’un exemple et il y en a des centaines.
Pourquoi agir pour nos intérêts privés ? Je vous explique ce que j’entends par cette dénomination. C’est le simple fait de nous entraider d’un point de vue privé. Si l’un de nous a quelques soucis avec les autorités, l’église, ou un quelconque créancier, il pourra demander notre intervention. Ainsi, nous nous rendons la vie un peu plus facile. C’est simplement ceci que je voulais introduire.


Il reprend son souffle.


_ En ce qui concerne l’organisation que j’ai introduit. Dans un premier temps, il vaudrait mieux la rendre secrète, nous épargnant de nombreux conflits avec les autres familles et le peuple. Un loup intimide, mais une meute sème la terreur dans les campagnes.
Pour ce qui est de la structure. Créons une assemblée composée de nos personnes : sept sièges au centre d’une pièce, autour d’une table ou autre.
Elisons par mandat un maître de séance afin qu’il permette des assemblées ordonnées. Chaque siège donnera droit à trois voies et nous procéderons à des votes avec différentes majorités pour les différents sujets abordés. Et tout nouveau membre ne possédera qu’une voie, puis deux au bout d’un an et trois au bout de cinq ans. De plus, il sera bon de créer un fond commun pour les projets d’envergures. Par exemple, l’apport annuel de 500 ducats par chacun d’entre nous dans les coffres de notre organisation, qui serviront par exemple à nous acheter les faveurs des grands, et de nous donner une force monétaire très importante, pouvant ainsi donner le rôle de créanciers des ducs ou des rois, l’achat d’armes, de mercenaires, ect… Tout ce qui servira la cause de Venise et la nôtre.


Un court silence se pose dans la salle.


_ Vous devez maintenant comprendre pourquoi je vous ai demandé votre vision des choses, car la mienne est très communautaire, créant une alliance proche de la notion même de famille.


Il ferma les yeux et reprit.


_ Qui est pour cela ? Si votre réponse est négative, dîtes moi ce que vous attendez.


Revenir en haut
              

MJ Venise
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Jan 2008
Messages: 91

Message Posté le : Lun 17 Mar - 20:23 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

HJ j'ai modifié la somme à 500 ducats. Je rappelle que vous allez commencer avec environ 5000 ducats de trésorerie. Je vous promets vos fiches avec trésorerie, lignes de commerce etc. pour la fin de la semaine.
_________________
Oui vous pouvez...
- Quoi ?
- Avoir peur ...


Revenir en haut
            MSN Skype   

Massimo Polo


Hors ligne

Inscrit le: 06 Jan 2008
Messages: 8

Message Posté le : Mer 19 Mar - 18:21 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Ecoute attentivement Belliani et acquiesce à plusieurs reprises.

Potente Belliani, j'approuve ta vision des choses.

Il lève la main.


Revenir en haut
              

Giacomo Lemoni


Hors ligne

Inscrit le: 05 Mar 2008
Messages: 18

Message Posté le : Mer 19 Mar - 21:44 (2008)    Sujet du message : Une soirée entre amis. Répondre en citant

Je comprends Potente Belliani le besoin du secret pour assurer la domination commerciale d'une minorité mais pour ce qui est de la politique autant supporter ouvertement la famille Corelli et ses idées de reforme aristocratique ainsi nous aurons une certaine legitimité et ne nous exposerons pas a la vindicte populaire en cas de decouverte de "conspiration secrete visant a ravir le pouvoir du peuple"
_________________
Fluctuantibus obstat


Revenir en haut
              

Contenu Sponsorisé






Message Posté le : Aujourd’hui à 21:01 (2018)    Sujet du message : Une soirée entre amis.

Revenir en haut
              

   La Sérénissime Venise Index du Forum .::. Public
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Page 2 sur 3
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Montrer les messages depuis :   

 
Sauter vers :  

Index | Panneau d’administration | faire son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template by .: SGo :.